Historique

Anciens dirigeants • Dates clés  • Membres d’honneur  • Palmarès

En cent ans d’existence, la fanfare « Les Enfants de la Covatte », devenue en 1991 « l’Ensemble de Cuivres la Covatte » a traversé avec bonheur le 20e siècle. La société de musique « Les Enfants de la Covatte » fut fondée par 24 « Tiaissèts » le 4 avril 1908 ; on trouvera ci-dessous un extrait du PV de cette séance, avec l’orthographe d’origine.

La société a commencé son existence piano; puis, à travers diverses étapes, a évolué crescendo pour interpréter depuis quelques temps un mouvement allegro maestoso. En effet, après avoir vécu ses premières années sur le plan local, la fanfare a peu à peu élargi son champ de vision pour entrer en 1921 dans la Fédération des Fanfares Démocratiques d’Ajoie et avoir ainsi une audience régionale. Après son adhésion en 1964 à la Fédération Jurassienne de Musique, la société participera régulièrement aux fêtes jurassiennes de musique : sur les 9 fêtes ayant eu lieu entre 1970 et aujourd’hui, «Les Enfants de la Covatte» ont concouru lors de 7 éditions et ont organisé la fête en 1995. A noter que l’Ajoie n’avait plus accueilli de concours jurassien depuis 25 ans ! A cette occasion, les musiciens de Coeuve et les 600 habitants du village ont retroussé leurs manches pour accueillir les 17 et 18 juin 1995 près de 2000 musiciens venant de tout le Jura historique, avec un succès mémorable.

Après le niveau cantonal, le niveau fédéral : l’Ensemble de Cuivres la Covatte (ECC), nouvellement rebaptisé pour éviter des confusions avec une société d’enfants, participe à sa première fête fédérale de musique en 1991 à Lugano. Le résultat obtenu en 2ème division brass band (5e rang, 1ère société romande) incite les musiciens à viser plus haut : dès le concours jurassien de 1992, l’ECC concourt avec succès en 1ère division brass band aux différentes fêtes jurassiennes et fédérales auxquelles elle participe. A ce jour, elle reste d’ailleurs la seule société du Jura historique à concourir en 1ère division.

L’année du centenaire, loin d’être un aboutissement, se veut pour les musiciens de la fanfare un tremplin permettant de rebondir vers l’avenir. A cet effet, les écoliers de Coeuve seront intégrés à un spectacle de cirque dont l’ECC assurera la partie musicale. Les musicens veulent ainsi fêter leur anniversaire d’une manière originale en y associant ceux qui seront appelés à assurer l’avenir de l’Ensemble de Cuivres la Covatte.

Une des premières photos des « Enfants de la Covatte », dont les membres posent fièrement en uniforme avec leur drapeau.

Anciens dirigeants • Dates clés  • Membres d’honneur  • Palmarès